UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Obscurité et poésie chez les alchimistes | Page d'accueil | Jeux de pensées de C.G.JUNG enfant »

03/02/2007

Fréquences

medium_DSC01592_2.jpg

 

Quand vibre la note intérieure

L'inouïe fleur de l'ouïe s'épanouit 

Les rires purs éclatent tout nus

Les couleurs chantent leur fusion

Et l'on arpège au bout du son

             Spiralant

             Balançant

Dans un bain de fréquences

Sur des cordes vibrantes

    Lianes de lumière

    Surfant l'univers

Jusqu'au son primordial

Là où pulse la Source
 

Commentaires

Le silence est la vibration intérieure qui contient la note unique, le Verbe original de notre être intemporel.

De lui, jaillit le chant de la Vie toujours nouveau, toujours inattendu...

La source de notre être est claire : allons maintenant nous y baigner...

Amitiés de la profondeur.

Écrit par : mouniprema | 03/02/2007

Je vous ai répondu chez moi. Je voudrais ajouter ceci : On trouvera toujours des masses de gens qui voudront embrasser la carrière "d'initiés", de "docteurs", "d'illuminés", mais pour ce qui est d'une carrière de laveur de pieds, d'un seul coup, plouf, plus personne... vrai ou pas ?

Écrit par : joruri | 03/02/2007

superbe photo de lumière si proche du vivant oùu pulse la source( j'aime) quel beau texte !

Écrit par : aloredelam | 03/02/2007

La fleur s'élève au-dessus de la terre et le jardinier du ciel l'éclaire de Sa lumière pour nous montrer la beauté paisible de la vie.

Tendrement HOJIKA

Écrit par : HOJIKA | 03/02/2007

@mouniprema, quel beau texte ajouté à mon blog et comme il participe bien de la psychologie des profondeurs !
@aloredelam et HOJIKA, je vous associe pour vous dire que vous êtes des amours...

Écrit par : ariaga | 04/02/2007

La poésie et l'illustration sont bien en phase. Passe une bonne fin de journée.

Écrit par : lancelot | 04/02/2007

Lancelot, harmonie, adéquation, mystères de la conjonction alchimique, j'ai réussi, sans problèmes, à mettre un commentaire sur ton blog....

Écrit par : ariaga | 04/02/2007

un très beau texte
merci

Écrit par : bernard | 05/02/2007

Merci, Bernard, d'être passé chez moi. Je me glisse de temps en temps pour donner des forces à Cédric, serait t-il possible d'avoir des nouvelles ? Peut-être qu'il y en a sur ton blog mais je m'arrache les yeux à lire tous les commentaires.

Écrit par : ariaga | 05/02/2007

commentaire déposé par Joruri sur Fréquence lors de sa publication... de peau aime à pot aime

à part ça la vie est belle et c'est tant mieux; ce texte a un rythme, une pulsation; yéh!

Écrit par : phyta | 16/04/2007