UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'axe du monde dans le rêve d'enfant de C.G.JUNG | Page d'accueil | L'inacceptable vision du jeune Jung à la cathédrale de Bâle »

21/04/2007

Retourner chez soi

medium_DSC00595_2.2.jpg

Hors d'un puits couvert de cailloux

laisser sourdre tout doucement

l'âme divine qui dort en nous

et dans le sable bleu des rêves

retourner par la voie humide

vers la source des origines 

       Ariaga
 

Commentaires

là tu as fais fort , quel beau texte ! la voie humide a t'elle une explication alchimico-junguienne?
bravissimo , encore encore !!!

Écrit par : aloredelam | 21/04/2007

Magnifique "sable bleu des rêves", bonne journée !

Écrit par : Ray | 22/04/2007

Ma voie humide, c'est la voie lactée, dés ma plus tendre enfance elle a su me guider vers le chemin des étoiles.
M'approcher de l'inaccessible étoile, celle qui est plus belle et brillante que les autres, voilà ma raison d’être.
Rêver en ayant la tête dans les étoiles, c'est ma quête du Grall...!

Écrit par : grainsdesel | 22/04/2007

Aaah, comme je t'envie... J'aimerais me ressourcer au bord de la mer et sentir ce sable humide sur la plante de mes pieds.
Et un bien beau texte. Bises.

Écrit par : ada | 22/04/2007

itou (les mots d'Ada sont aussi les miens).

J'aimerais ce soir pouvoir retrouver l'océan, marcher sur le bord de mer, avec une amie réveillant la souvenance de l'Essentiel, bras dessus-bras dessous, à la frange des vagues, inspirés par l'infini du ciel et de l'eau.

Écrit par : Arianil | 22/04/2007

Et lorsque se dévoile cet Âme divine qui veille depuis toujours à la Source des origines, mon existence temporelle se révèle alors onirique... :-)

Écrit par : aksysmundi | 23/04/2007

@aloredelam oui, la voie humide est le voie "lente" du rêve, de la méditation, de l'analyse de soi etc. Pour les alchimistes on pourrait résumer en termes culinaire, la cuisson à feu doux. Tes compliments me vont droit au coeur.

@ grainsdesel tu suis un beau chemin vers l'étoile monadique.

@ Ada perle sur le sable

@Arianil tu es un vrai poète mais je le savais déjà, l'Amie est là, en toi, attendant l'incarnation.

Ray, ta plume est trempée dans l'encre bleue des rêves.

@ Aksysmundi, merci de ta visite, j'ai visité ton blog avec plaisir.

Écrit par : ariaga | 23/04/2007

Mon âme au parfum d'amour
est mon éveil
derrière les pensées qui sommeillent
dans une éphémère identité de surface...

Amitié, douce soeur...

Écrit par : mouniprema | 23/04/2007

Superbe photo et remarquable poème. Bises.

Écrit par : lancelot | 24/04/2007

Bonjour Ariaga et vous tous,

Très beau texte on je ressens un travail magnifique. J'ai presque envie de dire : Je suis née de la source et je suis un tout.

Tu viens de m'offrir de très belles émotions. Merci

Je t'embrasse et bonne journée à tous

Marie Christine

Écrit par : Marie Christine | 24/04/2007

@ mouniprema amitie à toi aussi

@ Lancelot, tu caresse mon ego...

@ Marie Christine, tu as raison, nous sommes tous nés de la source et nous y retournons.

Écrit par : ariaga | 25/04/2007