UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les artères de l'inconscient | Page d'accueil | Une histoire de caverne »

28/10/2012

De peau et de Souffle

Aujourd'hui, je vous présente un texte poétique d'un très vieil ami du Laboratoire : Phène. Son blog s'appelle le petit Atelier du chercheur de Vérité, un lieu ouvert à tous ceux "qui désirent découvrir la Parole cachée au coeur des mots". C'est une belle invitation. Ariaga.

vague de la Nature.jpg

Photo Ariaga

***

 

Je suis vague et surface

mouvement et repos

d'Être

je disparais

à l'horizon de l'eau.

 

À ma

Voix

le reflet

de ma

Reconnaissance

Je

m'apparais

Nature

au coeur

Inengendré.

Phène

De peau et de Souffle

Commentaires

Quel beau souffle de poésie, chez Phène ...

Le coeur inegendré cherche re connaissance ...

Amitié Ariaga

Écrit par : Veronica | 28/10/2012

J'aime ces liens entre photos et textes, poème ou peinture...Ces partages où un lien apparaît, invitant à poursuivre le voyage...

Écrit par : Louis-Paul | 28/10/2012

Que ces ridules marquent le passage du temps en vagues successives
sans jamais flétrir ce qui fut.

Écrit par : Thierry | 28/10/2012

Les mots vont à la vague et flottent sur elle comme la fleur du jour. Le coeur bat, fragile et mortel et pourtant immortel comme l'amour.
Je connais un peu le blog de Phène où je vais régulièrement poser une plume discrète.
Un bonjour à vous deux :)
Amicales pensées.

Écrit par : Hécate | 28/10/2012

"Simple" et très beau
Bonne soirée
Bises

Écrit par : bichon39 | 28/10/2012

Magnifiques photo et poésie.
Belle soirée
Pensées amicales.

Écrit par : danae | 28/10/2012

Très fine poésie, subtile et discrète. J'aime beaucoup.

Écrit par : ÉPHÊME | 28/10/2012

Chers amis, chère amie,

♥ Avant de répondre à vos aimables commentaires, je tiens à remercier particulièrement la maîtresse des lieux, si chère à nos coeurs, pour son accueil au Laboratoire et lui dire combien cette attention me touche profondément... Avec affection, douce ARIAGA

Écrit par : Phène | 28/10/2012

♥ Bonjour Véronica,

Merci de ta gentille appréciation.

Tes beaux poèmes tout en subtilité fleurie émanent du même Souffle... Amicalement


♥ Bonjour Louis-Paul,

Oui, notre hôte alchimiste bien-aimée excelle aussi dans l'art des compositions délicates... Amicalement


♥ Bonjour Thierry,

Cela passe, Je demeure... Amicalement


♥ Bonjour Hécate,

Tes paroles lumineuses silhouettent un esprit raffiné. Merci pour le joli cadeau... Amicalement


♥ Bonjour Bichon39,

Merci de ton aimable appréciation, mais aussi et surtout de "voir" à travers l'expression poétique... Amicalement


♥ Bonjour Danae,

C'est gentil; oui, notre chère Ariaga illustre délicieusement les textes qu'elle nous offrent... Amicalement


♥ Bonjour Éphême,

Merci de me donner comme présent quelques mots de ton Cœur; un esprit raffiné perçoit la Beauté naturelle dans laquelle il se contemple... Amicalement

Écrit par : Phène | 28/10/2012

C'est moi qui te remercie Phène, je viendrai te découvrir à l'atelier et y puiser, peut-être, la vérité ...sourire, oui un grand merci à notre hôte, généreuse et passeuse ...

Écrit par : Veronica | 28/10/2012

J'ajoute, j'aime tes photos Ariaga qui nous laissent penser et respirer ...

Écrit par : Veronica | 28/10/2012

rêver aussi bien sûr ! et voyager même

Écrit par : Veronica | 28/10/2012

Pour toi http://blogdenuit.skynetblogs.be/archive/2012/10/28/l-envers.html

Écrit par : *MeL* | 28/10/2012

Tapis de pétales parfumées, sur 'onde où les fidèles ont déposé leurs offrandes...

Belle journée, à chacun de vous.
o)))

Écrit par : Miche | 29/10/2012

très beau !! Bonne journée avec bises

Écrit par : patriarch | 29/10/2012

Merci Phène c'est avec l'élan du coeur que je viens .
Et bon courage à toi Ariaga pour ce nouvel antre à La Rochelle.Amitiés.

Écrit par : Hécate | 29/10/2012

Ariaga, tu as bien fait de confier ta page à Phène, il a mené sa mission avec une grande poésie. Merci à vous deux, un plaisir que de venir ici.

Écrit par : danae | 29/10/2012

La peau hésite
et jamais le souffle ne meurt

Écrit par : Thierry | 29/10/2012

Bonne semaine et à un de ces jours sur mon blog ! Pascal.

Écrit par : Djemaa | 30/10/2012

*Mel*,l'"oeuvre" que tu m'a dédicacée sur ton blog est de toute beauté. Cela m'a beaucoup touchée et j'invite tous mes lecteurs à ALLER LA VOIR. (*MeL*)

Écrit par : ariaga | 30/10/2012

...................a p a i s e m e n t ....

Écrit par : Elleno | 30/10/2012

♥ Où tu es la Bein-Venue...De tout cœur chère Véronica... Amicalement


♥ Offrandes dont les vertus Al-Chimiques -Chimie de Dieu- de l'arôme énivrent l'Esprit fervent... Amicalement, chère Miche


♥ Un merci chaleureux de la part de nous deux... Amicalement, cher Patriarch


♥ Enthousiasme sincèrement partagé... Amicalement, chère Hécate


♥ De tes mots chaleureux émane un doux enchantement ... Amicalement, chère Danae


♥ Symbiose de l'éphémère et de l'intemporel... Amicalement, cher Thierry


♥ Bonne semaine à Toi... Amicalement, cher Djemaa


♥ ... Sérénité... Amicalement, Elleno

Écrit par : Phène | 31/10/2012

je suis onde
mais pas ronde
parfois je sonde
sans archipel
et les détroits
me rendent droits
si j'enfle
je vais dégonfler
aussi sec

Écrit par : Thierry | 31/10/2012

Je suis moi-même un vieil Alchimiste qui pratique l'Art Royal depuis maintenant quelques dizaines d'années. Les Philosophes sont les premiers écologistes, puisque pour eux c'est la nature qui est créatrice. Merci pour ce joli poème

Écrit par : Jeanmi | 01/11/2012

J'aime les surfaces planes, j'aime l'eau mais pas trop. Merci pour ce petit texte que tu nous fait découvrir.

Bonne soirée Ariaga.

Écrit par : elisabeth | 01/11/2012

J'aime beaucoup cette photo !
Bonne journée

Écrit par : Didier 85 | 03/11/2012

ARIAGA À TOUS,la semaine se termine et je remercie vivement Phène pour sa participation. Demain je montrerai le bout de mon nez avec une très antique histoire ...
Je vous embrasse tous.

Écrit par : ariaga | 03/11/2012

Bonjour chère âmie Ariaga,
----------------------------------------

Ici, Phène est la vague qui sans cesse recherche la Vérité.
Là, il m'apparaît comme un coeur tout empreint de sagesse.
Enfin, c'est toujours une joie immense que de s'imprégner de son verbe.

Avec toute ma tendre affection, Jack le poétiste.

Écrit par : Jack Maudelaire | 21/11/2012