UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2015

Cambriolages sur les sites

écriture,blogs,sites,philosophie,cambriolages,visiteurs,photographie

Les personnes qui se font cambrioler disent souvent que le pire ce n'est pas de s'être fait dérober leurs biens mais l'impression de dégout qui demeure à l'idée que l'on a manipulé leurs affaires personnelles, leur intimité. Je pense qu'il peut en être de même si on pénètre par effraction dans un bien non matériel auquel vous attachez de la valeur.

Ces derniers temps il y a eu des événements terribles qui auraient rendu indécent le fait de vous raconter ce qui s'est passé pour le site C.G.Jung, rêve, alchimie, homéopathie que nous avons crée en Septembre 2014 ; site qui nous a demandé beaucoup de travail et qui nous a apporté d'intellectuelles satisfactions jusqu'au jour ...

Si je vous raconte ce qui nous est arrivé c'est parce que cela peut arriver à tous ceux qui ont un site et qui, peut-être, n'ont pas pris des précautions très poussées pour le protéger.

Abomination! notre site, sans que nous nous en rendions compte car les malfaiteurs s'étaient bien gardé de le détruire et que le contenu apparaissait intact à nos yeux, n'était plus à nous mais à une bande de cambrioleurs qui utilisaient son adresse. Il a fallu qu’un bon samaritain, très versé dans les problèmes informatiques, me rende visite et découvre la présence des intrus.

 Je vous explique : En fait chacun fait le maximum pour que le contenu qu'il met en ligne soit lu et partagé. Mais parfois des personnes mal intentionnées s'en mêlent, prennent la main sur celui-ci grâce à des failles logicielles non corrigées ... et le tour est joué ... Ensuite elles installent en parallèle leur propre site, profitant de la notoriété du site hôte, hôte à son insu. Le site transformé délivre des pages qui mènent tout droit sur des ventes de produits illicites, etc... Google, principal pourvoyeur du trafic sur un site, le détecte et place le site en "zone rouge". Le trafic tombe ! je ne vous dis pas combien c'est difficile de se faire rayer de la liste noire et de retrouver la confiance de Google ... Il nous faudra des mois pour que le site retrouve son trafic habituel mais il est maintenant un vrai coffre fort ! 

Voici un des conseils de celui qui nous a sauvés en nous offrant des heures de travail pour assainir le site. : Mettre de vrais mots de passe sur les comptes et appliquer toutes les mises à jour de l'éditeur ! Ceci vaut pour tous les outils installés sur un site pour délivrer du contenu : wordpress, drupal, joomla, typo3 ...

Alors, amis qui avez des site, si vous voyez votre trafic diminuer ou des anomalies demandez à ce qu'il soit vérifié, sauvegardez souvent votre site, car il peut aussi être détruit. Je ne peux qu’espérer qu'il ne vous arrivera pas pareille mésaventure.

Ariaga

 

19/04/2015

Les liens entre les blogs

écriture,blogs,liens,société,Jung,photo,

Une note difficile à écrire ...

Je souffre d'une incapacité quasi pathologique à supprimer ou classer différemment mes liens avec d'autres blogs. Je conserve des décédés, des trop malades pour écrire, des qui n’écrivent plus depuis plusieurs années, des qui ne se manifestent jamais sur le blog, des qui demandent un code d'accès  etc...

Mon incapacité à effectuer un tri a des conséquences très ennuyeuses. D'abord, ceux qui  découvrent le Laboratoire et cliquent sur les liens pour voir ce qui m'intéresse peuvent être déçus. Ensuite, quand je pars en visite sur les blogs amis, je prends la liste par en haut (parfois j'inverse) et au bout d'un certain temps la fatigue, le mal au dos, ma vue qui baisse font que je me décourage. C'est ainsi que je peux rester longtemps sans mettre un commentaire sur des blogs que j'apprécie beaucoup pour peu qu'ils soient mal situés. Je laisse ainsi sans nouvelles des amis fidèles tellement présents à mon esprit que je suis persuadée de les avoir visités la veille ! Heureusement qu'ils ne sont pas rancuniers et qu'ils me postent un commentaire. Il y a aussi les petits nouveaux qui allongent la liste et que j'aimerais bien mettre dans un joli jardin d'attente pour voir quelles relations vont s'établir.

Je ressens la nécessité de mettre un peu d'ordre (j'ai quand même ces derniers mois effacé deux ou trois blogs) mais, quand je vois ce que cela m'a couté d'enlever de mes liens les blogs de Lechantdupain, qui a d'un coup tout supprimé, y compris son extraordinaire Astroport, je ne sais pas si je suis capable de faire le ménage. J’aimerais bien savoir  comment vous réagissez les uns et les autres et recevoir des conseils, y compris de ceux qui n'ont pas de blog et me font l'amitié de considérer qu'ils peuvent déposer ici des petits morceaux de leurs réflexions.

Amitiés à tous

Ariaga

 

 

 

 

22/03/2013

Être ou ne pas être un robot

 

écriture,philosophie,science fiction,robots,blogs,art,humour

Illustration ÉPHÊME

Il est tout à fait épuisant pour la vue, en allant visiter certains blogs et si on désire faire un commentaire, de se trouver dans la situation ubuesque de devoir prouver que l'on est pas un robot. On  a sous les yeux des chiffres fondus dans un arrière plan noir et des lettre écrites comme par la queue d'un chat trempée dans l'encre. Il m'est arrivé de recommencer trois fois avant de passer l'examen consistant à reproduire ces chiffres et ces lettres pour que je puisse, enfin, fournir la preuve de mon appartenance à l'espèce humaine. Il m'arrive de renoncer, mais à contre coeur, et puis cela me perturbe  ...

Posons nous la question, amis lecteurs, qu'est-ce qui me prouve que je ne suis pas un robot ? Et si j'étais un robot est-ce que je le saurais ? Toutes mes lectures passionnées de Science Fiction me reviennent à l'esprit. Mémoire, intelligence, créativité, je crois posséder un peu de tout cela mais, sans que j'en sois consciente, des robots dotés de toutes ces qualités ont peut-être été inventés. Je ferais alors partie de cette race nouvelle. Et pourtant j'ai une conscience, avec un grand C, qui est censée faire de l'Homme un être au sommet de la pyramide des existences terrestres. C'est bien, cela me rassure, mais je reste troublée ...

Il me vient une idée. Les robots, même si ils étaient doués d'une forme de conscience et de raison (je pense ici aux trois lois d'Asimov qui sont le conditionnement moral des robots) seraient probablement très rationnels. Alors, quand je vois combien j'aime le paradoxe, comment il m'arrive d'être trop sentimentale ou passionnée, irrationnelle, désobéissante, sujette à des "bugs" aux résutats les plus inattendus, j'ai quand même tendance à croire que je ne suis pas un robot. Et pourtant ...

Ariaga