UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Humour en stock | Page d'accueil | Une histoire zen »

21/10/2014

Naviguer sur l'Océan de la Totalité

écriture,citations,philosophie,spiritualité,culture,nature,poésie

Quelques citations pour que nous puissions ensemble réfléchir et méditer. Ariaga.

***

"Jamais vous n'aimerez le monde comme il faut, sauf si l'Océan lui-même coule dans vos veines, si vous êtes vêtu par les cieux, et couronné par les étoiles."

Thomas TRAHERNE

***

"Ceux qui ne sont semblables à rien sont seuls semblables à Dieu."

MAÎTRE ECKHART

***

"À la question qui m'a été mille fois adressée : "Que puis-je faire? Je ne connais d'autre réponse que : "Deviens celui que tu as été depuis toujours!" C'est à dire, efforce-toi d'atteindre à cette totalité, à cet épanouissement de toi-même que nous font perdre les circonstances d'une existence consciente et civilisée, à cette totalité que chacun porte potentiellement en lui-même à son insu."

C.G.JUNG

***

"Nous disons dans nos prières : Que ta volonté,

Mon Seigneur et mon Dieu, soit faite.

Mais quoi ! Il n'a pas de volonté :

Il n'est que tranquillité."

ANGELUS SILÉSIUS

***

 

Commentaires

Ariaga , tu change de tonalité mais la ligne est ouverte et tendue.
avec la Total ite missa est depuis hier soir certains canaux sont ouverts à plein et des oléoducs fermés.

Écrit par : Thierry | 21/10/2014

Bonjour Ariaga,
Je ne sais si l'océan coule dans mes veines, si je suis vêtue par les cieux ou couronnée par les étoiles, mais j'aime le monde que je parcours avec bonheur et que j'espère parcourir encore quelque temps !
Je t'embrasse.

Écrit par : danae | 22/10/2014

Merci pour ces merveilleuses paroles... Cependant, si elles sont le fait de personnes "éclairées", aucune d'entre elles n'explique comment faire pour parvenir à cette réalisation. Constatation qui m'a toujours désolée depuis les dizaines d'années que ces messages me sont parvenus... Si, peut-être Maître Eckart exprime-t-il quelque chose d'utile. Et Angelus Silesius aussi !

Écrit par : Aloysia | 22/10/2014

J'aime bien la première citation. Elle convient tout à fait à mes réflexions actuelles

Écrit par : Daniel | 22/10/2014

Un voyage au coeur de soi que nous devons entreprendre , y naviguer avec confiance et espérance pour y ramener le meilleur

Écrit par : Arlette | 23/10/2014

Oui, à écouter dans le silence...
Merci, Ariaga

Écrit par : Miche | 23/10/2014

@ Thierry, j'ai mis un moment à comprendre l'astuce !

Écrit par : Ariaga | 23/10/2014

@ Danae, j'espère bien que tu vas continuer à parcourir le monde sinon comment je vais rêver ?

Écrit par : Ariaga | 23/10/2014

@ Aloysa, je crois que les réponses sont en nous et ces paroles, comme tant d'autres, sont juste destinées à déclencher un processus de regard au delà de la porte que représente toute notre éducation. C'est Traherne qui déclenche le mieux, chez moi, cette impression de faire partie de la Nature.

Écrit par : Ariaga | 23/10/2014

Toute chose comprise s'explique clairement et j'avoue que pour moi ces citations me sont confuses. Il y aurait beaucoup à dire sur leur interprétations. Je suis sûre que nous aurions un débat très intéressant. Amitiés.

Écrit par : Lauriza | 23/10/2014

Être le monde et l'univers (Tout)....

Et n'être Rien...

Devenir Celui que l'on Est....

Que Sa volonté soit Faite !
( La volonté divine n’est pas du tout comme la volonté humaine, ce n’est pas une volonté: c’est une vision globale tranquille et lumineuse qui voit, et dont les résultats ne sont pas forcément immédiats mais peuvent prendre des détours . Seulement l'homme fait souvent obstacle avec ses désirs).

Bonne soirée Ariaga .

Écrit par : icare | 23/10/2014

"Deviens ce que tu es"... sans oublier la suite de la phrase (que l’on doit à l’origine au poète Pindare) "quand tu l'auras appris".
J'aime les méditations qui m'entraîne vers l'action.
Amitiés et belle fin de semaine.

Écrit par : Louis-Paul | 23/10/2014

Bonsoir Ariaga,

Silesius a profondément marqué ma vie et m'a permis de découvrir Boehme, merci pour cet hommage indirect...

Amitiés,
Jean

Écrit par : Jean Bissur | 23/10/2014

Notre père qui êtes aux cieux, restez-y ! (Prévert)

Écrit par : Jeanmi | 24/10/2014

@ Jeanmi, le souhait de Prévert est à cheval entre mes deux notes celle sur l'humour et celle sur la Totalité (la totalité n'ayant rien à voir avec le Notre Père qui êtes aux cieux !)Pour moi, la Nature au sens universel ou au sens de Spinoza c'est la totalité.

Écrit par : Ariaga | 24/10/2014

@ Arlette, le voyage au cœur de soi est le plus lointain et le plus difficile. Il faut le courage des grands explorateurs.

Écrit par : Ariaga | 24/10/2014

C'est beau !

Merci pour ces belles phrases. :-)

Écrit par : Cédric | 24/10/2014

@ Miche, oui, mais c'est souvent difficile de trouver un vrai silence à cause du caquetage mental.

Écrit par : Ariaga | 24/10/2014

Nous devons normalement avoir au fond de soi ce qu'il faut pour vivre.
Semblables à rien, je le comprends comme unique. Alors nous sommes uniques.
Je n'ai jamais pensé que l'Océan pouvait couler dans mes veines. Peut être parce qu'il n'y coule pas. C'est à voir. Mais je vais réfléchir à toutes ces citations. Merci Ariaga, j'ai tout le week end pour me les répéter et réfléchir.

Écrit par : Elisabeth | 24/10/2014

@ Lauriza, heureusement que ce n'est pas évident sinon au sujet de quoi pourrait on réfléchir ou discuter.

Écrit par : Ariaga | 24/10/2014

@ Icare, j'aime beaucoup ce que tu as mis entre parenthèses.

Écrit par : Ariaga | 24/10/2014

@ Louis-Paul, la pensée sans l'action c'est de la fumée ...

Écrit par : Ariaga | 24/10/2014

@ Jean Bissur, oui ils sont quelques une qui ont été notre nourriture.

Écrit par : Ariaga | 24/10/2014

Je n'arrive pas à pénétrer au cœur de ces sous bois intérieurs où le calme est en fait une deuxième respiration mais il est bon de lire toutes ces citations qui en sont déjà la première motivation !
cassiopee.binhoster.com

Écrit par : Sedna | 25/10/2014

Horizons et marges nous échappent et les limites toujours repoussées s'enfuient au loin, appréhender le tout c'est une gageure qui gage heure par heure la quête entreprise.

Écrit par : Thierry | 25/10/2014

@ Cedric, merci à toi de la visite. j(aime ton blog car il est très original et ta pensée n'est pas "moulée".

Écrit par : Ariaga | 26/10/2014

@ Èlisabeth, il y coule certainement car la Nature est une.

Écrit par : Ariaga | 26/10/2014

@ Sedna, est tu certaine que dans les sous bois intérieur le calme règne toujours ?

Écrit par : Ariaga | 26/10/2014

@ Thierry, et si il n'y avait pas de limites ?

Écrit par : Ariaga | 26/10/2014

Thomas TRAHERNE

Malgré les siècles passés ses citations sont toujours vivantes.

Écrit par : Fanchon | 28/10/2014