UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2011-03 | Page d'accueil | 2011-05 »

28/04/2011

Le temps qui passe

 

écriture,poésie,amour,photo,nature,passion,anniversaire

On lui dit que le temps qui passe

fait que la douleur se lasse

et quand parfois elle ressasse

des souvenirs qui se mâchent

comme une herbe amère

elle espère

que ce temps laboureur

creusera un sillon

si profond qu'aux trèfons

s'enfouira la douleur ...

Ariaga

 

Vous trouverez sur l'autre blog une citation extraite des Sept Sermons aux Morts de C.G.Jung en cliquant sur le lien.

21/04/2011

Les rameaux de la nature

écriture,société,nature,jung,poésie,culture,photo

 

Aux racines de toute chose vivante, il y a la nature poussant ses rameaux jusqu'à fleur de peau et, quand le coeur bat tambour au rythme de l'émotion amoureuse, les convictions de l'esprit sont saturées par l'attente fiévreuse de la sublimation des corps.

Ariaga

 

N'oubliez pas d'aller voir les notes de Jean BISSUR sur C.G.JUNG et

sur l'autre blog, aujourd'hui, un ancien texte du Laboratoire intitulé :  De l'ordure à l'or.

18/04/2011

L'échelle d'ombre de l'inconscient

écriture,poésie,philosophie,Jung,société,citation,culture

 

Pour naviguer sur le fragile esquif du Moi

il faut savoir écoper l'eau qui s'insinue par les fissures.

Si la coque est envahie

se séparer de la bouée des certitudes et du collier d'angoisse.

NU

accepter la périlleuse descente par l'échelle d'ombre

qui conduit vers les abysses.

Ariaga

Vous trouverez dans Extraits du Laboratoire une citation de C.G.Jung sur l'angoisse et le bruit. Cliquez sur le lien.

11/04/2011

Recette alchimique

 

écriture,alchimie,jung,philosophie,poésie,psychologie

Frôler les abîmes,

soulever le couvercle du poids de l'ombre,

aller dans la profondeur brute où s'agitent d'improbables assemblages,

ouvrir le vase hermétique du mystère,

dégager la gangue qui emprisonne la pierre,

et peut-être se trouver face à soi-même.

Ariaga

Avec cette note, vous trouverez dans Extraits du laboratoire, l'autre blog, une citation de C.G.Jung sur l'image de Dieu. Pour avoir le lien il suffit de cliquer sur le titre.

07/04/2011

Le combustible de l'athanor

Les tuyaux de la communication.jpg

 

En ces temps où l'on parle beaucoup de facture énergétique, c'est le moment de réfléchir  un peu au fonctionnement du blog du Laboratoire du Rêve et de l'Achimie Spirituelle car ce fonctionnement n'a pas beaucoup évolué depuis les débuts en 2006. Il y a de très anciens liens, dont certains inactifs ou partis butiner ailleurs. Les textes sont moins "didactiques" et les humeurs d'Ariaga plus variable. C'est la vie ! 

Certains changements vont se produire, progressivement, et il aura peut-être des moments où le blog sera un peu en désordre ...

Pour ceux qui continuent à vouloir s'instruire au sujet de C.G.JUNG , j'ai trouvé un blog excellent avec lequel je suis en empathie. Il s'agit du blog de Jean BISSUR : Autour de Carl que vous trouverez dans mes liens ou en cliquant ici sur le nom. Vous avez aussi beaucoup d'anciens textes du Laboratoire et Jung ne sera pas abandonné. Sur l'autre blog, Extraits du Laboratoire, vous trouverez, parallélement aux textes publiés ici, des citations extraites de la correspondance de Jung ou d'ouvrages un peu "difficiles" à lire en entier. Ces citations seront signalées à la fin des notes. L'athanor du Laboratoire ne manquera pas de combustible.

Comme il faut faire des économies d'énergie, il y  aura aussi une simplification et quelques élagages dans les listes de liens qui sont trop nombreuses. Le maximum sera réuni dans la même liste dont l'ordre alphabétique sera régulièrement inversé pour que les premiers deviennent les derniers et inversement ... En effet, on va rarement prospecter au bout d'une liste de liens, idem pour aller en visite sur les blogs amis.

Avec le temps le blog évoluera encore, ce seront des surprises, le sel de la vie.

Ariaga

01/04/2011

L'écriture ...

écriture,poésie,art,photo,culture,philosophie

 

L'écriture a des creux et des bosses

des trous noirs des orbites dorées.

L'écriture a un corps masculin-féminin

et un neutre farouche où mûrit le silence.

L'écriture dépérit

suffoquant dans les cendres oppressantes d'une jouissance étouffée.

L'écriture désincarnée aspire au retour du rythme ancien

celui-là qui se répandait dans tout son corps et pulsait comme un coeur.

Ariaga