UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2013-02 | Page d'accueil | 2013-04 »

29/03/2013

Vieillesse et liberté d'expression

nature,fruits,bois,art,photo

Sur le plan de l'expression des idées, si certaines personnes deviennent craintives en vieillissant et ne veulent surtout pas abîmer l'idée qu'elles se font d'elles même, et surtout l'image qu'elles veulent proposer à autrui, il en est d'autres que la vieillesse libère. Elle donne la liberté d'exprimer ses idées sans se soucier des conséquences sur une carrière et rend plus indifférent à la critique. C.G.JUNG me semble un bon exemple de cette évolution.

Jung a longtemps eu des réponses ambiguës à certains problèmes d'ordre  psychologique ou philosophique. Je pense que la complexité de son attitude pouvait s'expliquer à la fois par son goût du paradoxe et par la dualité entre un Jung très rationnel, voulant limiter ses propos au domaine empirique, et un Jung affectif, sujet à des émotions et des intuitions.  À partir de sa grave maladie en 1944, il approchait des soixante dix ans, il a laissé plus librement cours à son affectivité car l'opinion d'autrui lui était devenue parfaitement indifférente.

Dans les dernières années de sa vie, alors qu'il est toujours aussi "brillant" intellectuellement, il considère comme un "devoir éthique" de dire ce qu'il pense et ressent, même si ce n'est pas vérifiable scientifiquement. Il a même décidé de toucher au domaine religieux, ce qui n'est pas aisé pour un médecin. Dans son ouvrage tellement controversé Réponse à Job, publié en 1952, il écrit :

"Ce n'est pas sans motif que j'ai moi-même attendu d'avoir soixante seize ans avant d'oser réellement me rendre exactement compte de la nature de ces "représentations supérieures" qui décident, de façon infiniment importante pour la vie quotidienne, de notre comportement éthique."

Il avait conscience de la tempête que déclencherait un livre où il est dit que les contraires sont contenus en Dieu, que l'on ne peut pas négliger sa face obscure, et, chose encore plus sulfureuse, que l'élément féminin manque à la totalité divine !  Et pourtant il n'a pas hésité et a été bombardé de critiques ... auxquelles il a répondu avec virulence ...

J'espère que l'exemple de Jung consolera tous les amis lecteurs qui, comme moi, commencent à sentir le poids des années :  Vieillesse = liberté d'expression.

Ariaga

 

22/03/2013

Être ou ne pas être un robot

 

écriture,philosophie,science fiction,robots,blogs,art,humour

Illustration ÉPHÊME

Il est tout à fait épuisant pour la vue, en allant visiter certains blogs et si on désire faire un commentaire, de se trouver dans la situation ubuesque de devoir prouver que l'on est pas un robot. On  a sous les yeux des chiffres fondus dans un arrière plan noir et des lettre écrites comme par la queue d'un chat trempée dans l'encre. Il m'est arrivé de recommencer trois fois avant de passer l'examen consistant à reproduire ces chiffres et ces lettres pour que je puisse, enfin, fournir la preuve de mon appartenance à l'espèce humaine. Il m'arrive de renoncer, mais à contre coeur, et puis cela me perturbe  ...

Posons nous la question, amis lecteurs, qu'est-ce qui me prouve que je ne suis pas un robot ? Et si j'étais un robot est-ce que je le saurais ? Toutes mes lectures passionnées de Science Fiction me reviennent à l'esprit. Mémoire, intelligence, créativité, je crois posséder un peu de tout cela mais, sans que j'en sois consciente, des robots dotés de toutes ces qualités ont peut-être été inventés. Je ferais alors partie de cette race nouvelle. Et pourtant j'ai une conscience, avec un grand C, qui est censée faire de l'Homme un être au sommet de la pyramide des existences terrestres. C'est bien, cela me rassure, mais je reste troublée ...

Il me vient une idée. Les robots, même si ils étaient doués d'une forme de conscience et de raison (je pense ici aux trois lois d'Asimov qui sont le conditionnement moral des robots) seraient probablement très rationnels. Alors, quand je vois combien j'aime le paradoxe, comment il m'arrive d'être trop sentimentale ou passionnée, irrationnelle, désobéissante, sujette à des "bugs" aux résutats les plus inattendus, j'ai quand même tendance à croire que je ne suis pas un robot. Et pourtant ...

Ariaga

 

16/03/2013

Les oeuvres d'art de la nature

 

nature,art,photos,insolite,eau,reflet,fleurs

La nature est une grande artiste et aujourd'hui, où, dans une phase alchimique de dissolution due à un virus,  je me sens aussi inconsistante que mon reflet sur cette photo, je vous propose simplement quelques oeuvres  d'art de ce grand peintre, Dame Nature, qui aime à s'exprimer en effets de fleurs et d'eau.

 

Fleurs sur l'eau.jpg

 

 

fleurs d'or sur l'eau.jpg

 

 

branche et fleur sur l'eau.jpg

 

 

reflet de fleurs.jpg

 

Ariaga

08/03/2013

Île de Ré rêvée

mettre les voiles.jpg

En souvenir du grand voyage imaginaire du navire l'Évasion, que nous avons accompli cet été avec quelques amis du Laboratoire, je vous propose de mettre les voiles cap sur l'île de Ré.

La voie ancienne.jpg

Loin des troupeaux de touristes et des boutiques de souvenirs nous avons suivi les voies anciennes qui mènent vers une fin de terre où l'on peut encore espérer, qui sait ? voir passer les grandes baleines et où la pierre se lit comme un livre d'histoire.

alpinistes du ciel.jpg

Nous sommes passé par un lieu où les habitants grimpent aux amers clochers noircis pour nettoyer le chemin d'un inatteignable ciel ...

croix dans la mer.jpg

Nous avons vu tant de choses, amis du rêve,

même des croix sur les eaux, des croix en  marche vers l'horizon ...

mandalà sur Rè.jpg

Et, vous ne le croirez pas, nous avons plongé dans l'or liquide d'un Mandala où se promenait un fantôme de Jung ...

Ariaga

 

 

01/03/2013

Le parfum de la fleur

écriture,citation,philosophie,nature,fleur,David Ciussi,spiritualité,pensée

Aujourd'hui, une citation de David Ciussi extraite du numéro 78 de la revue 3°millénaire. Un texte que j'aurais bien aimé écrire ... je n'ai pu que l'illustrer.

"Tout surgit de l'intérieur et coexiste à l'extérieur dans un perpétuel mouvement ! De l'absolu naît le relatif, de l'unité reconnue en soi jaillissent l'harmonie et la paix avec le monde, manifestées par une joie sans objet. Cela s'appelle la Vie.

Le parfum vient de l'intérieur de la fleur, la fleur vient de l'intérieur de la branche, la branche vient de l'intérieur du tronc, le tronc vient de l'intérieur des racines, les racines viennent de l'intérieur de la graine. La sève est à l'intérieur de la graine, des racines, du tronc, des branches, des fleurs, du parfum. N'est-elle pas cette vie qui propulse l'extériorité en coexistant infiniment avec elle-même ! "

David Ciussi