UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2011

Questions

écriture,philosophie,pensée,société,culture,photo,art

 

Quand on doit, pendant quelques jours, mettre sa vue au repos, plus de lecture, d'écriture, de cinéma ou de télé, plus de contemplation du Livre Rouge, les pensées deviennent un peu envahissantes. Il y a du caquetage mental, comme le disait Krishnamurti, et aussi des questions, parfois absurdes, parfois récurrentes, qui se mettent à passer en boucle. En voici quelques unes parmi les plus simples ( en apparence ! ). Si cela vous intéresse, j'en tiens d'autres à votre disposition ...

1) Pourquoi les pensées qui tournent dans ma tête comme une toupie sont-elles si difficiles à arrêter ?

...

2) Pourquoi ma vision du monde et des êtres est-elle faussée par tant de mauvaises interprétations ?

...

3) Pourquoi ai-je l'impression que mon miroir me regarde ?

...

4) Pourquoi certains objets de la vie quotidienne me semblent-ils " hantés " par mes humeurs ?

....

Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Comme le disent inlassablement les enfants ...

Ariaga

 Vous pouvez, sur l'autre blog, lire une poésie dont voici le lien : Par delà le reflet.

25/09/2011

Barrières

poésie,alchimie,philosophie,spiritualité,femme,photo,écriture

 

Plantés comme une barrière

les échardes dans la chair

et le poteau du passé

auquel je suis attachée.

 Les doux pièges des chimères

obscurcissant la lumière,

et ce chant que je connais

ce chant qu'on m'avait donné

l'ai-je vraiment oublié ?

 

Comme ils sont durs à monter

les alchimiques degrès

qui mènent au temple intérieur

où s'accomplit le Labeur.

Ariaga

 

Si vous le désirez, vous pouvez lire un texte sur l'autre blog. Voici le lien : Étienne Perrot et l'alchimie.

18/09/2011

Ouvrir le Livre Rouge

Livre,écriture,culture,philosophie,alchimie,spiritualité Jung

Un plaisir ne peut être indéfiniment retardé sans devenir souffrance. Contempler le contenant ne suffisait plus et j'ai ouvert le Livre Rouge de C.G.JUNG, sans réfléchir, tout simplement, au début du fac-similé.

Cesser d'imaginer, voir cette première page écrite et illustrée sur parchemin de la main de Jung, fait monter à mes yeux une grande bouffée d'humide émotion. Les pages sont trop grandes (40 sur 30 cm) pour être photographiées nettement en entier mais je partage avec vous, amis, (photo ci desus) , le début de cette première page, en latin. Voilà le moment où Jung à commencé l'Oeuvre du Livre Rouge, ces 13 pages de ce qu'il intitule Liber Primus. J'ouvre plus loin et viennent les 190 pages du Liber Secondus.

Comment ne pas être touchée par la régularité des caractères gothiques allemands, les lignes tracées pour écrire droit et non effacées,

Livre,écriture,culture,philosophie,alchimie,spiritualité Jung

les enluminures et les merveilleuses représentations des visions de Jung qui montrent son talent de peintre. Comment ne pas être submergée par tant de travail, tant d'occasions à nous offertes de rêver et d'imaginer.

Vous me direz, il y a une traduction ? Certainement et des introductions, et des commentaires, et des notes mais ... ce sera pour bien plus tard. Pour l'instant je vais contempler une à une les pages du manuscrit original  et cela va prendre du temps ... beaucoup de temps !

C'est pour plus tard la lecture attentive du texte traduit. La recherche de ce que ne m'a pas déjà apporté l'oeuvre de Jung . Ces clès tant attendues qui ouvrent des portes encore fermées sur la Psychologie des Profondeurs.

Livre,écriture,culture,philosophie,alchimie,spiritualité Jung

Je vais vous dire un secret, il y a autour du livre comme le parfum d'un monde inconnu et j'ai l'impression  que des yeux d'ailleurs me regardent jusqu'à l'âme.

Ariaga

11/09/2011

Le Livre Rouge de C.G.JUNG

livre,littérature,écriture,amour,blog,philosophie,photo,jung

Je l'avais attendu comme on attend l'homme aimé.

Je l'avais attendu comme si c'était un message personnel de ce cher Carl Gustav car je fais partie de toutes celles qu'il a séduites. Et chacun sait que le grand séducteur est habile à faire croire à chacune de ses conquêtes qu'elle est pour lui une femme unique.

J'avais fermé mes yeux, mes oreilles, mon esprit, à la version anglaise, aux articles, à France Culture et à toutes les savantes dissertations expectatives. Je le voulais en Français, surprenant, et tout entier livré à ma passion.

Il est venu à moi ( Je délire un peu, je suis allée le chercher chez le libraire )  et ce fut le choc !

Le prix aurait du m'alerter mais j'avais une vision, issue de la lecture de Jung, qui parle de "cahier rouge" qui me montrait un cahier, un ...gros cahier ...  mais pas cela. Quand on me l'a mis dans les bras, ce fut comme un gros bébé, et je l'ai trouvé encore plus lourd en montant mes étages. Il est ÉNORME, ce Livre Rouge : 4 kg, 40 cm sur 30, 371 p. (pour ceux que cela intéresse la réduction théosophique donne 4, le nombre préféré de Jung).

Avouons le, ce livre tant attendu, je l'ai trouvé TROP. Trop grand, trop lourd pour être pris dans des mains fragiles et tendres, et même trop rouge !

Alors ? J'attends ce livre depuis tant d'années que je sais que ma passion va reprendre le dessus. Pour l'instant il est posé, comme un étrange objet, dans mon petit cabinet de curiosités. Je tourne, je le regarde en coin, je jauge l'effort à fournir, mais il est vierge de toute lecture.

Quand ? Je n'ai jamais su résister à Carl Gustav alors bientôt, je pense ...

Ariaga

Sur le blog Extraits du laboratoire, vous pouvez trouver un texte dont voici le lien : La Coopération amoureuse.

21/08/2011

Jouer avec le mot transmutation

Alchimie,philosophie,écriture,jeu,vacances,photo,voyage

Aujourd'hui, jouons en "langue des oiseaux" avec le très alchimique mot TRANSMUTATION.

Quand je vois combien les commentaires ont été variés avec les mots précédents, je pense que ce nouveau mot va provoquer découpages et réactions car il est riche de sens général et "interne". Voilà quelques pistes qui se sont, en quelques minutes, présentées à moi.

- TRANS : transpercer, passer à travers.

Transe, danser en une transe qui transforme

- TRANS MUTATION : j'entends TRANGRESSION. Il y a dans la mutation une transgression de l'habituel.

 - MUTA : je pense au latin mutus qui veut dire silencieux, privé de la parole. C'était une des consignes données à l'alchimiste auquel il était conseillé le secret sur ses recherches.

 - TATION, si j'ajoute "ten" il vient TENTATION et cela me parle. Dans les recherches sur la transmutation n'y a t-il pas souvent eu un désir de transgression. Une tentation d'acélérer le lent travail de la nature. Un obscur désir pour des alchimistes très chrétiens de tutoyer Dieu ?

Tais toi était-il dit à l'Alchimiste Philosophe de la Nature. Je suivrai ce conseil et vous laisserai la parole chers amis lecteurs ...

Ariaga

Vous pouvez, sur l'autre blog, lire un texte de JUNG dont je vous donne le lien : Psychologie et Alchimie.

 

 

 

 

15/08/2011

Jouer avec le mot dévoilement

écriture,philosophie,culture,jeu,voyage,mots,photo

 

Aujourd'hui, jouons en ""langue des oiseaux"" avec le mot DÉVOILEMENT qui s'est présenté à moi, dans toute sa nudité, au moment où je prenais cette photo.

En quelques minutes ...

- DÉ, lancé, jeu, hasard.

- VOILE,   la voile gonflée par le vent ou serrée dans l'attente de la haute mer,

le voile érotique transparence,

le voile prison,

le voile du mystère, du secret

- À haute voix, j'entends :

- DÉVOIEMENT, dérive ? détournement ? J'entends aussi :

- DEVOIR. Y- aurait-il un devoir du dévoilement ?

- MENT, menteur. Le dévoilement servirait-il à déshabiller le mensonge ?

Ce mot est très riche mais je ne voudrais pas retirer tous ses voiles.

À vous ...

Ariaga

 Si vous êtes intéressés, sur le blog Extraits du laboratoire, un texte : Mystique juive et bonheur. (cliquer sur le lien).

 

 

 

 

07/08/2011

Jouer avec le mot réflexion

écriture,philosophie,alchimie,jeu,voyage,Bretagne,photo

L'année dernière, pendant les vacances, nous avons joué avec les mots en " langue des oiseaux " et je propose de renouveler cette expérience. Langue utilisée par les alchimistes du Moyen Âge, langue de l'analyse des rêves, proposée par Freud et par Jung, la langue des oiseaux peut aussi être ce que l'on appelle un " jeu de l'esprit ". C'est alors un  genre de  voyage imaginaire dont le lieu de départ est un mot. On peut tout faire : découper le mot, le chanter, imaginer à partir du découpage, écrire ce qui vient à partir du mot ou d'un morceau de mot. Libres comme des oiseaux ...

Je vais laisser de côté les "réflexions" philosophiques et dire ce qui m'est imédiatement venu à l'esprit en quelques minutes.

- Le RE de la répétition, le déja connu vu dans un miroir.

- Le RÉFLEX de l'appareil photo, d'où me vient le REFLET ( ma photo ) fascinante copie non conforme.

- Le REFLEXE, comme preuve que tout ne dépend pas de l'esprit et de la volonté.

- la FLEXION, qui peut vous courber jusqu'à la GÉNUFLEXION ...

- Le ION, IONIEN, pour voyager dans le monde de l'atôme ou vers l'antique mer Égée.

Comme l'aurait dit Jung, il y a tellement à "amplifier" sur ce mot, mais si je me réfère à l'année dernière, il y a des amis du Laboratoire qui s'en chargeront dans les commentaires.

Gazouillez bien ...

Ariaga

 

Je vous propose de lire sur l'autre blog un poème republié dont voici le lien : Ville engloutie.

 

 

 

31/07/2011

Voyage en enfance

écriture,poésie,Bretagne,voyage,vacances,photos,enfance

Loin des routes de vacances,

sur les chemins de l'errance,

s'en aller pour un voyage,

au lointain pays d'enfance.

 

écriture,poésie,bretagne,voyage,vacances,photos,enfance

Au delà de la mémoire,

se souvenir des histoires,

encagées dessous les coiffes,

racontées jusqu'à plus soif.

 

écriture,poésie,bretagne,voyage,vacances,photos,enfance

Entendre encore une fois,

les sons aigus du Bagad,

quand binious et cornemuses,

appellent le cri des mouettes.

 

Ariaga

Vous pouvez lire sur mon autre blog "Extraits du Laboratoire" un texte poétique d'Étienne PERROT, extrait de son ouvrage Coran teint . Pour le lien vous pouvez cliquer !

20/06/2011

L'Unique Musique

musique,poésie,écriture,femme,philosophie,spiritualité,photo

Sortir de chez soi,

fuyant les lumineuses chimères,

arracher de ses doigts tremblants,

arracher jusqu'au sang,

les pierres du mur de la peur.

 

Avancer sans parures,

vers le lieu des épousailles du ciel et de l'abîme,

et sourde au caquetage mental,

ne plus entendre que la note qui caresse l'âme,

la note ruisselante

de l'Unique Musique.

Ariaga

 

Sur le blog "Extraits du laboratoire" vous trouverez un ancien texte sur la relation entre C.G.Jung et les arts, en particulier la musique. Vous pouvez cliquer sur le lien.

13/06/2011

Table abandonnée

Ils on quitté la table.jpg

Ils on quitté la table, là où ils m'invitaient parfois à partager d'étranges nourritures. Les muses si capricieuses, le vieil alchimiste qui murmure à l'oreille de mon coeur, Jung et son sourire ironique, ils sont tous partis me laissant affamée et sans inspiration ... et j'attends leur retour.

Ariaga

Je vous propose, en nourriture, sur l'autre blog, Extraits du Laboratoire, une citation d'Étienne PERROT sur la langue des oiseaux. Vous pouvez cliquer sur le lien.

29/05/2011

Points de suspension...

écriture,culture,philosophie,société,photo,poésie

Elle ne veut pas tomber dans le creux de la parole,

la parole pour ne rien dire,

alors elle reste en points de suspension

sur les bords de la profondeur ...

Ariaga

Aujourd'hui, sur le blog Extraits du Laboratoire une citation de C.G.JUNG sur la projection. Cliquez sur le lien.

22/05/2011

Citations retrouvées

citations,culture,spritualité,société,antiquité,alchimie

Collée au fond d'un vieux classeur en bois que je traîne depuis mes études (c'est très lointain ...), j'ai retrouvé une petite feuille sur laquelle étaient écrites ces quelques citations relevées je ne sais où. Malgré les années écoulées je les trouve toujours intéressantes et je pense que certains cheminements de pensée, même si on a l'impression d'évoluer sans cesse, s'enracinent assez tôt.

Ariaga

 

"Joignez ce qui est complet et ce qui ne l'est pas, ce qui concorde et ce qui discorde, ce qui est en harmonie et ce qui est en désacord."

...

" Le plus bel arrangement est un tas d'ordures disposées au hasard. "

Héraclite

" Le conflit est un signe qu'il existe des vérités plus amples et des perspectives plus belles. "

A.N. Whitehead

" Pour atteindre le point que tu ne connais point, tu dois prendre le chemin que tu ne connais point. "

San Juan de la Cruz ( Jean de la Croix )

" Mon système prend le meilleur de tous les côtés. "

W.G. Leibniz

" Pendant que le très illustre et spéculatif Her Professor explique tout ce qui existe, il a oublié par distraction comment il s'appelle lui même, qu'il est un homme, simplement un homme. "

S. Kierkegaard

" Je choisis toujours des sujets au dessus de mes forces. "

F. Dostoïevski

 

Sur le blog "Extraits du Laboratoire ", une poésie :  Les trois soleils . Cliquez sur le lien.

 

15/05/2011

La vieillesse

écriture,société,philosophie,alchimie,jung,photo,poésie

 

Devenir vieux, c'est se percher sur le piédestal du grand âge pour dire des paroles de sagesse.

Devenir vieux, c'est faire de ses opinions des certitudes, des dogmes sa religion, adhèrer , oublier la beauté du paradoxe.

Devenir vieux, c'est avoir peur de son ombre et encore plus de l'ombre de l'autre; se réfugier sous les vieux oripeaux du petit soi.

Devenir vieux, c'est ne plus voyager dans l'imaginaire et voir son monde se rapetisser comme une peau de chagrin ...

Ariaga

Aujourd'hui, sur l'autre blog : Extraits du Laboratoire, une citation de C.G.JUNG sur  la quête du Soi. Si vous voulez la lire, cliquez sur le lien ...

08/05/2011

Leçons du roseau

écriture,philosophie,spiritualité,nature,photo,société,vie

 

Même brisé, même immergé, le roseau persévére à vivre sa vie de roseau. Ses racines connaissent les leçons de la Nature, les leçons du non écrit et du non dit. Il ignore les frottements du petit monde, il ignore les renoncements de l'esprit, il ignore la mort.

Ariaga

 

Vous trouverez sur l'autre blog une citation de C.G.JUNG sur le suicide. (cliquez pour le lien)

21/04/2011

Les rameaux de la nature

écriture,société,nature,jung,poésie,culture,photo

 

Aux racines de toute chose vivante, il y a la nature poussant ses rameaux jusqu'à fleur de peau et, quand le coeur bat tambour au rythme de l'émotion amoureuse, les convictions de l'esprit sont saturées par l'attente fiévreuse de la sublimation des corps.

Ariaga

 

N'oubliez pas d'aller voir les notes de Jean BISSUR sur C.G.JUNG et

sur l'autre blog, aujourd'hui, un ancien texte du Laboratoire intitulé :  De l'ordure à l'or.